Catégories
Divers Mise à jour

Bonne année 2022 !

Non, vous n’êtes pas tombés dans une faille spatio-temporelle…
Il s’est bien passé 11 ans (!!) depuis notre dernier article.

Non, nous ne sommes pas « de retour » à proprement parler…
Il y a des choses qu’il faut savoir laisser reposer.

Nous avions perdu le nom de domaine jfkfilm.fr il y a quelques temps, suite à une intervention malencontreuse. Nous avons pu le récupérer par la suite, mais le site avait disparu de la toile, à notre grand dam.
Cependant il subsistait quelques sauvegardes de l’époque, qui dormaient sur un vieux disque dur poussiéreux.

Et avec le temps s’est installée une sorte de nostalgie de cette époque lointaine ; de revoir ces sites web et ces courts-métrages qui, bien que marqués par le temps, restent emprunts de cette ferveur de jeunesse et du désir de rendre hommage aux différents métrages qui nous ont tant inspiré.

Mais également le mini-site présentant nos autres courts-métrages, faits en dehors de JFKFilm, et nos anciennes pages spécifiques :

Qui-sommes nous ?

Pourquoi JFKFilm ?

Ces 4 sites ont été conservés tels quels. Tout le code obsolète pouvant être exploité a été retiré, pour ne garder que du code basique et « sécurisé ».

Néanmoins, le site principal « JFKFilm » n’a pas pu être « sécurisé » d’une manière satisfaisante visuellement.
Nous l’avons donc transposé dans un WordPress, celui que vous consultez maintenant. Le contenu et les commentaires ont été rétablis, de manière à conserver tout l’historique de l’époque.

Bonne visite, ou revisite pour nos fans de l’époque.

Et bonne et heureuse année 2022 !

Kévin, Florent, Julien et Danny.

P.S. : les commentaires sont ouverts juste en-dessous 😉

Catégories
Divers

Bonne Année 2011

Catégories
Divers

Mais que se passe-t-il chez JFKFilm !?

Et bien justement pas grand chose, comme vous (fidèles visiteurs, lecteurs et/ou spectateurs) avez pu le constater depuis presque six mois. Nous n’avons pas la possibilité de nous pencher sur la confection de courts-métrages… même si nous aimerions bien, croyez-nous !

Mettons en avant quelques problèmes :

Le temps : de très loin le facteur le plus important, nos activités extra-JFKesques (travail, vie de famille, etc…) nous demandent de plus en plus de temps, et donc rognent celui que nous pourrions utiliser pour nos activités JFKesques. Depuis début mai, Florent accomplit un stage en Croatie jusqu’à fin août ; il nous est donc impossible d’effectuer de tournage.

Les difficultés d’agenda de nos acteurs : faire une série telle que Les Jouvenceaux est pour nous un réel plaisir, et permet notamment, de par son format, de développer une histoire et des personnages qui seraient beaucoup trop succincts à l’accoutumée. Cependant, le nombre de personnages s’accroît au fil des épisodes, et nous oblige donc à faire avec l’emploi du temps et les obligations d’autant d’acteurs. Ce qui finit par nous bloquer, lorsque certains trouvent un CDD ou un CDI à plusieurs centaines de kilomètres de nous.

Tristesse...
Tristesse…

Tout cela pour annoncer que nous devons prendre une décision.

L’histoire des Jouvenceaux, bien que terminée et (presque mise en page), ne pourra certainement pas être tournée. Croyez bien que nous en avons le cœur fendu, car nous aurions vraiment aimé pouvoir la terminer et présenter en intégralité notre hommage à Alexandre Astier. Toutefois, si nous avons la possibilité de réunir nos acteurs pour une journée exceptionnelle, rien ne nous empêche d’en réaliser un, voire deux… mais il est fort probable que la fin n’apparaîtra pas à l’écran.
Mais nous ne vous laisserons pas dans l’inconnu total : nous mettrons en ligne les scripts des derniers épisodes de la série, afin que vous puissiez connaître la toute fin de l’histoire, et le retour à la normalité de nos Jouvenceaux.

Plateau de tournage vide
Plateau de tournage vide

La « mort » artistique de notre série nous permettra de nous axer sur notre autre projet, totalement de notre cru. Avec de nouveaux acteurs (et peut-être aussi quelques anciens), une mise en scène que nous espérons soignée et intelligente, et peut-être la possibilité de le présenter dans certains festivals.

Nous tenons à souligner une nouvelle fois que JFKFilm n’est pas encore mort. Nous avons encore une foultitude d’idées en tête ; simplement beaucoup moins de temps pour vous les présenter.
Et qui sait, peut-être qu’un jour, nous l’espérons, nous vous livrerons les scripts des suites de Retour Vers le Futur en Merco et des aventures d’Idiota déjà rondement avancés…

Vous n’avez simplement qu’à vous armer d’un peu de patience… et nous de vous remercier de votre soutien !

Catégories
Divers

FIBD 2010

Si vous suivez l’actualité culturelle de notre cher pays, vous n’êtes pas sans savoir que ce soir, vient de s’achever le 37ème Festival International de la Bande Dessinée à Angoulême (ville d’attache de JFKFilm).
Depuis le 28 Janvier dernier, le festival propose comme chaque année rencontres, dédicaces et remises de prix autour du 9ème art.
Et vous n’êtes pas non plus sans savoir que notre chère série préférée Kaamelott, possède sa déclinaison bédesque, scénarisée par Alexandre Astier et illustrée par Steven Dupré.

Comme tous les ans, Florent s’est donc rendu sur les bulles du festival, et quelle ne fut pas sa stupéfaction quand il découvrit sur le panneau des auteurs de Casterman, la présence d’un certain A.Astier.
La suite des évènements ne se fit pas attendre (ou presque) et c’est après 5h de queue que le plus inoubliable se produisit…

Alexandre Astier en dédicace.
Alexandre Astier en dédicace.

Florent – Alexandre, est-ce que je peux vous poser une question ?
A.Astier – Oui.
F – Avez-vous déjà vu « Les Jouvenceaux » ?
A.A – « Les Jouvenceaux » ? …Ah oui ! Bien… C’est très bien, ça ! Par contre il vous manque de la bouteille, mais sinon c’est bien fait…
C’est alors que se dessina un sourire débile sur le visage de Florent.

Dessin de Steven Dupré.
Dessin de Steven Dupré.

Dédicace d'Alexandre Astier.
Dédicace d’Alexandre Astier.

Merci Alexandre.

Catégories
Divers

Bonne année 2010

« Le rythme ralentit, mais pas les idées et encore moins la volonté de vous divertir. »

Tous les membres de l’équipe vous souhaitent d’une seule et même voix une bonne et heureuse année 2010. Puissiez-vous garder la forme et la santé pour encore longtemps !

Pas de vidéo spéciale pour cette fois. En effet, vous aurez remarqué que notre activité a très nettement ralenti ces derniers temps. La faute notamment au manque de temps à consacrer aux étapes nécessaires pour vous divertir.
Car nous avons une vie réelle, n’en déplaise à certains, et nous essayons également de gagner notre pain en nous tournant vers la création de sites Web. En effet, même si créer des courts-métrages parodiques (et très bientôt originaux) nous passionne énormément, nous ne gagnons strictement rien dessus ; et nous ne pouvons rester indéfiniment sur la paille.
De plus, 2010 devrait être ponctué par un stage de Florent de 6 mois à l’étranger (comme un certain Cubi-Karadoc), et amènerait donc un arrêt provisoire de nos productions.

Donc encore une fois, nous vous demandons d’être indulgents envers nous, même si vous n’avez pas votre dose quotidienne de bonne humeur en notre compagnie.

Rassurez-vous cependant, les idées foisonnent dans nos petites têtes, et en dehors du court-métrage original que nous avons l’intention de faire, nous avons plus d’un scénario en poche. Vous en saurez plus en temps voulu.

Sur ce, nous vous souhaitons de tout cœur de passer un bon réveillon en famille, entre potes, et surtout n’abusez pas trop des bonnes choses et restez vous-mêmes !!

Précisons que pour fêter 2010 avant tout le monde, Doc et Marty firent un saut dans le temps il y a de ça deux semaines déjà. Malheureusement le voyage fut court car l’époque programmée n’était pas la bonne.
Pour appuyer la véracité de cette histoire, Emmett a mis à notre disposition ce parchemin du Vème siècle, rédigé et illustré par un certain « Bleiz ».

Illustration Bleiz

« […] sur leur chemin, les vaillants seigneurs Perceval et Karadoc repoussèrent une apparition démonique. N’écoutant que leur courage, ils dégainèrent leurs dagues et firent assaut sur la charrette métallique. Ces coups d’épées efficaces firent disparaitre l’objet dans une ultime flamme, au confin du néant.[…] »

Catégories
Divers Les Jouvenceaux

Le chapitre VI aura du retard…

Vous avez bien lu, le chapitre VI des Jouvenceaux est annoncé avec du retard ; du genre de plusieurs mois.

Pour les deux-trois cancres du fond qui commencent déjà à s’agiter, la raison en est très simple : Perceval.

— Perceval ?! Il a encore fait une bourde ?
— Mais non, pas lui ; son acteur ! Loïc !
— Et bien quoi ?
— Il s’est fait raser sa tignasse.
— …

Voila ce qui pourrait se passer
Voila ce qui pourrait se passer

Et parce que chez JFKFilm, nous aimons l’authenticité, il est hors de question que nous utilisions une perruque pour quiconque de nos acteurs, et surtout pas Perceval (sic). Par conséquent, le tournage du sixième chapitre est repoussé jusqu’à ce que Toupik puisse enfin porter à nouveau son surnom décemment attribué en rapport avec feue sa chevelure.
Ne vous inquiétez pas, nous vous conterons en détail la renaissance de ses poils crâniens… si nous en avons le temps.

Toupik, avant et maintenant
Toupik, avant et maintenant

(Pour les mails de menaces et/ou d’insultes, l’adresse mail ou postale de Loïc est disponible sur simple demande.)

Nous tenons également à ajouter – pour que vous commenciez à vous faire à cette idée – que la fin des Jouvenceaux est déjà écrite. En tout cas, dans les grandes lignes. Nous avons monté la trame principale, et il ne nous reste plus qu’à ajouter les petits détails qui donneront une épaisseur à l’histoire.
Au total, notre saga totalisera 7 épisodes d’une durée courte (entre 4 et 5 minutes), et s’achèvera sur un ultime épisode, d’une durée avoisinant normalement la demi-heure ; et qui nous demandera beaucoup d’investissement et de figurants. Mais nous vous en reparlerons en temps et en heure.

Catégories
Divers

JFKFilm souffle ses deux bougies de Merco

Comme vous l’aurez sans doute constaté depuis une semaine, la bannière JFKFilm a revêtu sa fameuse robe anniversaire et arbore fièrement la mention « 2 ans ».
Et oui, votre groupuscule de fan-film charentais fête déjà ses deux années de services !

— Mon Dieu que ça passe vite…
— Regarde-nous, on est tellement vieux que t’as de la barbe !
— La barbe, je l’ai depuis le début, banane !
— …

Tous les JFKmen vous souhaitent donc un joyeux anniversaire à JFKFilm !

— Mais ça veut rien dire ?!
— Tss tss…

Illustration anniversaire Merlin et Arthur

Ce que nous souhaitons pour cette deuxième année est de concrétiser (enfin!) notre projet de court-métrage entièrement original et personnel ; mais également de continuer à vous faire marrer ou à vous donner l’envie de voir (ou re-voir) pendant un bon petit moment ces films et séries auxquels nous avons rendu hommage.

P.S. (Post-scriptoume) :
Aux gens dont on ne citera pas le nom qui diraient en se gaussant que « ces futés y’ feraient mieux de sortir le chapitre V des Jouvenceaux avant les trois ans »… A ceux-là nous leur répondons « Zut ! » et que « ben si justement, l’épisode il sortira le 9 octobre à 20h et pan ! »

Catégories
Divers

Fan-film, le faisage : 1ère partie

Vous vous êtes peut-être demandés comment nous faisions pour créer nos accessoires et costumes. Dans cette nouvelle rubrique, nous allons essayer d’y répondre.

Aujourd’hui, nous traiterons d’un accessoire nécessaire au tournage des prochains chapitres des Jouvenceaux : le trône du roi Arthur… ainsi que des costumes de quelques personnages.

Première étape : le repérage.

(du latin reperire qui signifie retrouver)

Il s’agit simplement de trouver des modèles de ce que l’on veut représenter. Ici, nous avons besoin d’images d’épisodes originaux de Kaamelott, pour s’inspirer des éléments de base :

Trône original de la série.
Trône original de la série.

Salle du trône originale.
Salle du trône originale.

Costume original de Merlin.
Costume original de Merlin.

« Observer attentivement, c’est regarder autour de soi. » (Jean-Michel Pertinence)

Deuxième étape : le dénichage.

(du latin denichus qui signifie importuner des voisins ou des amis)

Les fan-films peuvent être vus comme des versions amateures (c’est-à-dire sans thunes mais avec l’envie) de films connus, et c’est généralement à ce moment que la case récup’ se présente.
Il s’agit de la tâche la plus fastidieuse pour ceux qui n’ont pas de caverne d’Ali Baba. Mais elle n’en est pas moins la plus intéressante
(s’imaginer le résultat d’un assemblage improbable est proprement jouissif).

Diverses possibilités : la Croix Rouge pour les vêtements, les brocantes, les débarras ou l’atelier de papy pour les accessoires. Vous pouvez même tenter dans un premier cas le prêt par des amis, et dans un second, une location.

Rapide assemblage des planches trouvées pour le trône.
Rapide assemblage des planches trouvées pour le trône.

Notre caverne d'Ali Baba : l'atelier du grand-père !
Notre caverne d’Ali Baba : l’atelier du grand-père !

La cape de Karadoc est à l'origine une nappe de table.
La cape de Karadoc est à l’origine une nappe de table.

« La récup’ c’est bien, parce que ça coûte rien et ça débarrasse. » (Jean-Michel Rangement)

Troisième étape : l’assemblage.

(du latin lego qui signifie construire en s’amusant… comment ça c’est pas le bon mot ?)

Une fois tous les éléments récupérés et les outils rassemblés, il reste à les monter.
Pour utiliser un objet pointu ou contondant, n’oublie pas de demander l’aide d’un adulte.
N’essayez pas de faire des trucs impossibles à réaliser, ce serait une perte de temps et aussi la mauvaise occasion de perdre un élément consommable.

Vue du haut de la porte découpée.
Vue du haut de la porte découpée.

Passage du trône par la case peinture.
Passage du trône par la case peinture.

Montage de la tenture de la salle du trône.
Montage de la tenture de la salle du trône.

Photo prise après avoir peint le serre-tête de Merlin.
Photo prise après avoir peint le serre-tête de Merlin.

Costume de Merlin pratiquement prêt.
Costume de Merlin pratiquement prêt.

Montage douteux des deux photos précédentes.
Montage douteux des deux photos précédentes.

« C’est en forgeant qu’on devient vitrier. » (Jean-Michel Dicton)

Quatrième étape : le fignolage.

(du latin fignolis qui signifie chercher la petite bête.)

Une fois que tout a l’air prêt, sachez que vous ne l’êtes toujours pas. Il manque le petit détail qui fera son effet : pour les costumes par exemple, un petit accessoire supplémentaire, comme une sacoche, une boucle d’oreille ou une bague.
Cherchez ce qui pourrait correspondre à votre création sans pour autant la dénaturer.

Du charbon et de la laque pour un aspect... explosif.
Du charbon et de la laque pour un aspect… explosif.

Les bagues d'Arthur viennent de la collection de Kévin.
Les bagues d’Arthur viennent de la collection de Kévin.

Le médaillon de Calogrenant : une feuille imprimée sur un CD.
Le médaillon de Calogrenant : une feuille imprimée sur un CD.

Un morceau de voile rouge et la ferraille revit.
Un morceau de voile rouge et la ferraille revit.

« Lorsque l’ouvrage est honorable, tu peux enfin mettre les pieds sous la table » (Jean-Michel Affamé)

Cinquième étape : le tournage.

A vous de jouer !

Catégories
Divers

Fêtons les Blaise !

Et oui… Ceux qui regardent le calendrier l’auront remarqué, aujourd’hui, c’est la Saint Blaise.

L’occasion donc d’adresser vos messages au Père Blaise de la série originale (Jean-Robert Lombard), ou à celui des Jouvenceaux (Sébastien Espanol).

Faites-leur leur fête ! Pour l’occasion, voici une nouvelle affiche à l’effigie du personnage, disponible également dans la section Goodies des Jouvenceaux.

Bonne fête Père Blaise !
Bonne fête Père Blaise !

PS: On cherche encore les dates des Saint Perceval, Saint Karadoc, Saint Merlin et Saint Venec… introuvables. Peut-être parce qu’ils ne sont que des bons à rien ? Qui sait…

Catégories
Divers

Bonne année 2009